Vous ne l’avez pas loupé: Thierry Neuville faisait partie des abonnés absents au départ de la première spéciale de ce samedi à Monza alors que beaucoup imaginaient le voir directement repartir en super-rallye.

Pour Andrea Adamo, ce choix n’est pas anodin. Hyundai Motorsport a préféré jouer la prudence et a choisi de ne faire repartir le Saint-Vithois que pour les spéciales de dimanche afin d’éviter les spéciales piégeuses et pour que TN soit assuré de disputer la Power Stage. Le constructeur coréen doit mettre tous les atouts de son côté et sauver un maximum de points dans l’optique du championnat des marques.

« Nous ne voulions pas prendre le risque de perdre la voiture de Thierry dans les spéciales montagneuses qui sont très dangereuses », indique le team principal de Hyundai, interrogé par SPEED Magazine. « On ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Même s’il repart en super-rallye, il ne faut pas omettre chaque scénario. Il peut toujours marquer des points pour les constructeurs, notamment lors de la Power Stage. Avoir une de nos voitures détruites dans la montagne aurait été catastrophique. Après leur bêtise d’hier, Thierry et Nicolas voulaient peut-être montrer quelque chose. Son objectif sera d’arriver. »